Le tableau ivre, exposition au Café Signes

Tout afficher

Edité le 18/09/2017

De l'eau et de l'imaginaire, deux éléments qui reviennent inlassablement, dans mon travail. Pas de préférence en matière de création, les sujets de mes toiles évoluent avec moi, en suivant la rivière des rêves.
Pour tenter d'arriver à une vérité brute, j'utilise une technique particulière, qui consiste à remplacer les pinceaux par les mains. C'est en quelque sorte ma langue des signes à moi. Mes mains me permettent d'avoir un rapport direct de communication entre moi et la toile. Il ne s'agit pas de réfléchir mais simplement de laisser agir. Je ne sais donc jamais ce que mes mains vont peindre à l'avance, je peux avoir une vague image, mais elle finit toujours par dériver, couler, et finalement rejaillir.

J'ai l'eau qui circule dans la tête.
En chaque homme une mer,
Chaque vague à son être
Vague à l'âme sur la terre.

Alice Derieux

Au Café Signes du 29 septembre au 30 octobre 2017.
Vernissage le 5 octobre à partir de 18h30.

 Café Signes, Paris 14   Lien