SESSAD René Fontaine

27-45 rue Henri Prou • 78340 Les Clayes sous Bois • Tél. 01.30.55.98.64 • Fax 01.30.55.39.38

ContactPlan d'accèsProjet d'établissement

Direction : PHILIPPON Christian

Catégorie : Services d'Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile

Prise en charge : Handicap psychique - déficience intellectuelle

Ages : Ados, Enfants

Mixité : oui • Effectif agréé : 39

Jouxtant les ateliers de l'IME, le Service d'Éducation Spéciale et de Soins à Domicile intervient depuis 2005, sur proposition de la Maison Départementale des Personnes Handicapées auprès de 39 garçons ou filles de 6 à 20 ans présentant des difficultés psychologiques dont l'expression, notamment l'intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l'accès aux apprentissages. Ces difficultés nécessitent, pour un temps, un accompagnement médico-éducatif qui requièrent à la fois une aide éducative, pédagogique et thérapeutique adaptée à leurs besoins.

Le service est assuré par une équipe pluridisciplinaire qui apporte, en accord avec la famille, une aide spécifique au jeune maintenu dans son environnement : école, quartier, domicile…

L'équipe se compose de :

  • Un médecin psychiatre qui est le lien essentiel entre le projet médical et le projet individuel de l'enfant. Il vérifie que les activités du SESSAD soient cohérentes et compatibles avec le projet médical.
  • Une psychologue qui évalue l'enfant et l'aide dans la compréhension de son environnement et dans la compréhension de ses éventuelles différences.
  • 4 éducatrices spécialisées qui accompagnent l'enfant sur des activités d'apprentissage comme le jeu, la lecture, l'écriture et toutes les activités de stimulation. Elles sont à l'écoute des enseignants, ce qui les amène à partager certaines stratégies éducatives et ainsi, de mieux cibler certaines difficultés spécifiques détectées par le milieu scolaire pour mettre à jour le projet individuel de l'enfant, avec l'accord des parents.
  • Une psychomotricienne qui agit sur les fonctions psychomotrices pour résoudre des difficultés psychiques, mentales ou comportementales de l'enfant (repérage dans l'espace, coordination, etc.). L'orthophoniste agit pour remédier aux difficultés de langage et d'écriture.
  • Un service administratif qui garantit un accueil et une permanence téléphonique, renseigne, oriente les interlocuteurs vers les professionnels concernés par les demandes,

L'accompagnement global du service vise à :

  • Éviter l'organisation d'une pathologie naissante par un accompagnement précoce
  • Soutenir la scolarisation en milieu ordinaire, et prévenir l'exclusion
  • Assurer la cohérence et la complémentarité d'un partenariat médico-éducatif et pédagogique de proximité.
  • Accompagner le jeune et sa famille dans un projet d'accueil ou d'accompagnement institutionnel (vers un IME par exemple)

L'élaboration d'un projet d'accompagnement personnalisé, adapté et suivi par les professionnels, permet d'offrir une réponse

  • Aux enfants présentant des difficultés qui nécessitent un accompagnement précoce
  • Aux élèves scolarisés en écoles primaires, SEGPA, ULIS…. Ayant besoins d'un accompagnement spécialisé
  • Aux enfants en rupture d'aide, en souffrance, en carence éducative

Des transferts ou séjours sont organisés. Ce temps permet d'observer les enfants par un accompagnant au quotidien. Ces moments de vie communs, dans un contexte moins chargé de contraintes, permettent de cerner certaines difficultés et d'y apporter une réponse. Ils aident, également, à mesurer les progrès accomplis, à donner une orientation différente ou complémentaire à la poursuite des accompagnements, à renforcer les relations de confiance entre les adultes et les bénéficiaires. L'objectif essentiel reste le développement leur autonomie, en respectant, autant que la vie en collectivité le permet, leur rythme et leurs centres d'intérêts, en fonction de leur âge et de leur fatigabilité.

Nombreux sont les bénéficiaires qui n'ont que rarement la possibilité de vivre une expérience hors de cadre familial. Le cadre sécurisant de l'accompagnement du service permet aux parents et à leur enfant d'envisager une séparation, qui est, bien souvent, la première.