Loi du 10 juillet 1989 relative à la prévention des mauvais traitements à l'égard des mineurs
Article L 313-24 du CASF sur la protection des salariés
Recommandations de l'ANESM
Rapport du Sénat N° 339, dépôt publié au Journal officiel du 6 juin 2003

Ethique et pratiques professionnelles

L'Entraide Universitaire attend de chacun de ses salariés un engagement important à travers la mise en application et le développement de compétences professionnelles et de qualités personnelles au service des enfants, adolescents, adultes ou familles qui lui sont confiés ou qui lui font confiance.
Cela exige une motivation et une implication ainsi qu'un engagement éthique sans faille, dans l'investissement relationnel,  la qualité des actions engagées, l'écoute, le partage et le travail institutionnel.

A ce titre, l'association  rappelle à chaque salarié son devoir de protection des usagers, son implication dans la recherche d'une qualité optimale de prise en charge ou d'accompagnement, son obligation de signaler tout acte de maltraitance ou toute situation problématique mais également sa protection légale dans ce domaine.

Charte surdité

L'Entraide Universitaire anime depuis 1983 des établissements médico-sociaux pour les enfants, les adolescents et les adultes sourds. La présente charte pose les principes communs à ces établissements et détermine pour l'avenir les rôles de chacun en référence à ses valeurs éthiques.

Principes fondamentaux

  • La prise en compte de la diversité des personnes est un principe fondamental de la présente charte :
  • L'Entraide Universitaire considère que toute personne sourde est avant tout une Personne, enfant, adolescent, adulte, avec son histoire, son parcours et son environnement.
  • L'Entraide Universitaire considère que l'intégration et l'insertion des jeunes sourds relèvent du statut de l'altérité c'est à dire la reconnaissance de l'autre comme à la fois semblable et différent.
  • L'Entraide Universitaire affirme que la communication est le vecteur essentiel de la relation à l'autre. Elle refuse tout parti pris arbitraire quant au choix des méthodes et des langues. Elle encourage le développement dans ses établissements de toutes les approches favorisant l'acquisition du langage oral et écrit, condition d'une meilleure autonomie sociale.

L'Entraide Universitaire s'engage vis à vis de l'usager et de la famille

  • À adopter lors d'un premier entretien une attitude d'écoute, exclusive de tous jugements, permettant une prise en compte efficace de la situation, des besoins, des incertitudes et des choix,
  • À fournir une information complète sur les droits et les aides techniques offertes,
  • À mettre à disposition au sein de l'établissement un centre de ressources documentaires adapté,
  • À accorder le temps nécessaire à l'analyse des informations reçues,
  • À co-élaborer le projet individuel de prise en charge.

    En tant que professionnel nous adoptons une démarche d'ouverture réciproque pour :

  • Développer dès l'enfance les capacités langagières,
  • Préparer l'intégration pour l'insertion dans la Cité,
  • Aider les personnes à rompre leur isolement,
  • Prendre en compte toutes les évolutions et les avancées scientifiques,
  • Développer les capacités relationnelles et de communication des professionnels,
  • Mettre en place des temps de formation en adéquation avec notre charte,
  • Favoriser la réflexion des professionnels sourds et entendants et assurer une synergie inter-établissements : commission interne de recherche, inscription dans les différents réseaux qui approchent les problématiques liées à la surdité,
  • Éclairer et changer le regard de tous les "partenaires intégrants" en les sensibilisant au handicap,
  • Développer des partenariats.