Les Etablissements et services pour enfants et adolescents

Services pour enfants et adolescents

L’hôpital de jour

L’hôpital de jour appartient au secteur sanitaire. Il accueille à la journée des enfants et adolescents qui présentent des troubles psychiques (psychose, autisme). Un suivi thérapeutique, éducatif et scolaire leur est proposé à temps plein ou à temps partiel, dans un objectif de soin et d’éducation et dans le cadre de la politique psychiatrique de secteur.

Les Services d’Education Spécialisée et de Soins A Domicile (SESSAD)

Les SESSAD offrent une prise en charge globale et coordonnée (un soutien éducatif, pédagogique, thérapeutique, et des rééducations) à des enfants ou des adolescents scolarisés . Selon le handicap, ils interviennent dans le cadre d'une intégration scolaire ou dans les différents lieux de vie du jeune: crèche, halte-garderie, centre de vacances et de loisirs, domicile.

Instituts Médico-Pédagogiques (IMP), Instituts Médico-Educatifs (IME),
Externats Médico-Pédagogiques (EMP), Instituts Médico-Professionnels (IMPro)

Les IMP, IME et EMP ont pour mission d'assurer les soins, l’'éducation, la socialisation, l’accompagnement vers l’autonomie et l’enseignement de jeunes présentant majoritairement une déficience intellectuelle. Ils proposent un accueil à la journée. Les IMPRO assurent un enseignement général, préprofessionnel et professionnel.

Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques (ITEP)

Les ITEP sont des établissements médico-éducatifs qui ont pour vocation d’accueillir des enfants ou des adolescents présentant des troubles du comportement importants, sans déficience intellectuelle mais présentant parfois des atteintes psychiques. L’accueil se fait en internat ou demi-pension. L’enseignement est dispensé soit dans l’établissement par des enseignants spécialisés, soit en intégration dans des classes, ordinaires ou spécialisées, d’établissements scolaires proches.

Les Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS)

Les MECS accueillent des enfants confiés à l'Aide Sociale à l’Enfance (ASE), pour violence familiale, carences éducatives, conflits parents-enfants, problèmes comportementaux de l'enfant, dans le cadre de la protection administrative (ou judiciaire).
L’objectif est d’amener l’enfant à se reconstruire psychologiquement, en lui proposant un cadre de vie sécurisant, tout en assurant le maintien des liens avec le milieu d'origine et la famille et en aidant cette famille à retrouver une place positive auprès de l’enfant.

Le placement familial

Le placement familial permet l’accueil permanent d’un enfant, de jour et de nuit, pour une durée déterminée, par un professionnel, rémunéré par l'établissement. L’équipe thérapeutique, éducative et administrative du service accompagne l’enfant, sa propre famille et la famille d’accueil il permet de répondre à : la défaillance passagère ou durable de la fonction parentale, à une demande ponctuelle de la part de familles désirant "souffler un peu" durant certaines périodes de crise, au besoin à une suppléance familiale temporaire, afin de poser un cadre et de mettre en place le projet individuel du jeune.

Les Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)

Les CAMSP s’adressent à des enfants de 0 à 6 ans présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées. Ils ont une mission de dépistage, de prévention, de rééducation, d’accompagnement des familles, et d’aide à l’intégration dans les structures d’accueil de la petite enfance (crèche, halte-garderie, école maternelle). Leur intervention précoce facilite le processus de traitement des troubles.

Le Centre Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP)

Le CMPP est un service médico-social qui participe à la politique de santé mentale en direction d’enfants et d’adolescents. Il assure, en ambulatoire, le dépistage des troubles, la rééducation ou la prise en charge thérapeutique afin de faciliter la réadaptation tout en favorisant le maintien dans le milieu ordinaire. Ils reçoivent des enfants et des adolescents qui présentent des difficultés d’apprentissage, des troubles psychiques, psychomoteurs ou de comportement.

Le Service d’Adaptation Progressive en Milieu Naturel (SAPMN)

Issu des Maisons d’Enfant à Caractère Social, ce dispositif s’inscrit à l’intersection d’un travail en milieu ouvert et de celui d’un internat. Ce mode d’intervention répond par ailleurs aux indications du schéma départemental et de la Loi du 5 mars 2007, qui préconise le maintien en famille lorsque la situation le permet. Le service aide à restauration du lien familial.