Retrouvez dans cette rubrique les anecdotes ou évènements qui constituent la vie de notre association.

Actualités


Sortie des enfants au musée Grévin, puis au parc Asterix avec le « fastpass » pour profiter au maximum des manèges sans attendre. En partenariat avec CKDB. L’IME Henri Wallon, comme bien de nos établissements, n’oublie pas l’inclusion en milieu ordinaire de ses jeunes usagers, y compris pour les sorties. Un grand bol d’air pour les jeunes après ces mois de confinement.

Vacances à l’IME Henri Wallon


Le Collectif Handicaps s’alarme : à mi-mandat, la priorité du quinquennat est reléguée aux oubliettes (communiqué de presse) Paris, le 16 juillet 2020. Après l’interview du Président de la République et la déclaration de politique générale du Premier ministre, le Collectif Handicaps tire la sonnette d’alarme. Rarement un gouvernement aura à ce point ignoré les personnes handicapées : deux semaines après le remaniement, aucun ministre ne s’est publiquement exprimé sur la situation des personnes en situation de handicap. La politique du handicap devait être une priorité du quinquennat. Mais visiblement les ambitions du discours prononcé par le Président de la République lors de la conférence nationale du handicap (CNH) sont oubliées. A aucun moment le Président de la République lors de son intervention télévisée n’a daigné évoquer la situation des personnes en situation de handicap, de leurs familles et des aidants, qui ont été particulièrement impactés par la crise sanitaire et le seront par la crise économique et sociale. De plus, cette intervention était en partie inaccessible aux personnes sourdes et malentendantes. Lors du discours du Premier ministre, fixant les priorités du gouvernement pour les 600 prochains jours, le handicap n’a été rapidement évoqué que deux fois, en insistant notamment sur… Lire la suite La priorité du quinquennat reléguée aux oubliettes

La priorité du quinquennat reléguée aux oubliettes


Quand l’accès à la citoyenneté se conjugue avec l’économie circulaire En droite ligne du projet associatif de l’Entraide Universitaire, l’ESAT les Ateliers de Jemmapes signe un nouveau partenariat avec l’entreprise « Les Chaussettes orphelines » pour son atelier conditionnement. Activité accessible pour tous, les travailleurs de notre ESAT contribuent au processus de recyclage de ces chaussettes que nous avons tous au fond de nos tiroirs. En collaboration avec le média social BRUT, suivez Eric, Walid, Sandra et Dalila en formation dans le reportage Les chaussettes orphelines un an après. Merci à Márcia de Carvahlo, fondatrice des « Chaussettes orphelines », pour cette collaboration.

Les chaussettes orphelines



Fort d’une expérience de 7 ans dans notre ESAT Les Ateliers de Jemmapes au service restauration et traiteur, Tanou a été accompagné par les collègues Job Coach de la plateforme Hanploi à Châtenay-Malabry pour réaliser son CV vidéo. Son projet est de trouver un emploi de valet de chambre, il a d’ailleurs obtenu son Titre Professionnel d’Agent d’Hôtellerie en juin 2018 !

Le projet professionnel de Tanou


Dans son discours du 14 juin, Emmanuel Macron a reconnu que cette crise sanitaire avait révélé « des failles, des fragilités » dans le pays et qu’il fallait « tirer toutes les leçons de ce que nous avons vécu ». Le président de la République a promis de « corriger ces faiblesses vite et fort », en lien avec les corps intermédiaires, afin de reconstruire une « économie forte, écologique, souveraine et solidaire ». Une nouvelle intervention est prévue en juillet pour donner du contenu à ce « nouveau chemin ». S’appuyant sur cette déclaration, le Collectif Handicaps souhaite contribuer pleinement à ces concertations, afin qu’une fois de plus les personnes en situation de handicap et leur famille ne se retrouvent pas au bord de ce « nouveau chemin ». Le Collectif Handicaps a souhaité tirer les premières leçons de la crise sous l’angle de l’actualité politique à venir : une réforme possible du système de santé, l’éventuelle création d’une 5e branche de la Sécurité sociale, les lois de finances à l’automne, un projet de loi sur la décentralisation, l’examen du rapport de la France sur l’application de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations unies, etc.… Lire la suite L’expérience d’une mise à distance sociale exacerbée

L’expérience d’une mise à distance sociale exacerbée


Dès le début de la gestion de crise sanitaire, une multitude d’initiatives ont été prises par tous les corps de métiers, dans les établissements et services de l’Entraide Universitaire, pour faciliter le quotidien de nos usagers et de leurs familles ainsi que pour faciliter le quotidien de nos équipes dans cette période inédite, anxiogène mais qui révèle des talents d’inventivité. Ces initiatives ont été recensées pendant 3 mois, à l’aide d’un questionnaire à destination des professionnels de l’association. Qu’elles soient innovantes, pratico-pratiques, administratives, éducatives, pédagogiques, relevant de la thérapie ou de l’ouverture d’esprit, nous avons créé une base de ces initiatives pour les partager utilement entre nous, les valoriser auprès de nos partenaires, communiquer auprès des familles pour les assurer de notre investissement et de notre énergie et les capitaliser pour les utiliser au-delà du confinement. 31 initiatives ont été recensées dont 26 partageables : c’est celles ci que vous les découvrirez au fil de votre lecture. Découvrez notre book.

Initiatives durant l’épidémie de Covid 19



Prise des commandes par téléphone ou sur place. L’occasion de prendre un petit café à emporter. Carte des vins et des boissons disponibles. Plats du jour à partir de 9,90€ Entrée + Plat ou Plat + Dessert : 12,50€ Entrée, plat et dessert : 14,90€ Carte des vins et boissons + café à emporter Réservations : 01 45 39 37 40 06 95 98 08 94 Café Signes 33 av. Jean Moulin 75014 Paris

Vente à emporter au Café Signes


Où sont passées les personnes en situation de handicap ? Paris, le 28 mai 2020. Le gouvernement a lancé cette semaine deux chantiers majeurs, qui impactent directement les personnes en situation de handicap : le « Ségur de la Santé » et « la réforme de la perte d’autonomie ». Le Collectif Handicaps [NDLR: dont fait partie l’Entraide Universitaire] qui souhaite être pleinement associé à ces concertations, vient d’adresser deux courriers au Ministre des Solidarités et de la santé, pour demander une véritable prise en compte des personnes en situation de handicap et de l’ensemble du secteur médico-social. Ségur de la Santé Pour le Collectif Handicaps, le « Ségur de la Santé » ne pourra être couronné de succès qu’à la condition de dépasser une approche purement hospitalière pour une approche décloisonnée, intégrant pleinement les professionnels du médico-social sans oublier ceux de l’accompagnement à domicile qui ont su pendant toute la crise accompagner les personnes en situation de handicap et les familles. Alors que la crise sanitaire a montré une nouvelle fois les difficultés récurrentes d’accès aux soins, à l’hôpital, en ville ou à domicile, voire des refus d’hospitalisation des personnes handicapées, ces concertations ne peuvent faire l’impasse sur ces… Lire la suite Communiqué de presse du Collectif Handicaps

Communiqué de presse du Collectif Handicaps


L’Entraide Universitaire, grâce à la mobilisation quotidienne de ses équipes, n’a jamais cessé ses activités, même en temps de confinement. Depuis le 11 mai, nous œuvrons à la reprise progressive de l’accueil des usagers au sein des établissements, tout en poursuivant l’accompagnement à distance ou dans l’environnement personnel des enfants et adultes qui ne reprennent pas le chemin de nos locaux. En effet, quel que soit le lieu d’accueil et leurs conditions habituelles – pour un rendez-vous, une journée en externat, une semaine en internat, pour travailler ou être scolarisé – le retour à l’Entraide se fait nécessairement sur la base du volontariat, même si nous privilégions bien évidemment les situations les plus difficiles. Afin que ces retours progressifs et partiels se déroulent dans les meilleures conditions pour les usagers et les professionnels, pour que tous soient sereins, il aura fallu au préalable prendre le temps nécessaire pour définir de nouvelles normes et consignes de sécurité et former les équipes sur les conditions de mise en place de ces règles. Le mois de mai a été aussi l’occasion pour les établissements qui n’ont cessé d’accueillir des usagers, ces établissements qui sont le lieu de vie d’adultes en situation de handicap… Lire la suite Une reprise d’activité progressive

Une reprise d’activité progressive



Page 1 sur 14
1 2 3 14